Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de la Pintade Rose Rainbow

Le blog de la Pintade Rose Rainbow

Coups de cœur, coups de bec d'une habitante de Sant Nazer (44600)


Un loup à wall street

Publié par La pintade rose sur 13 Janvier 2014, 11:40am

Catégories : #je n'aime pas

J'ai parlé de la finance dans l'article précédent, cela est l'exemple tout cru, le film "le loup de wall street"

Un loup avide de sexe, de drogue, de pouvoir, d'argent et d'orgie

Christina McDowell, une victime des escroqueries de Jordan Belfort, a adressé une lettre ouverte à Martin Scorsese et à Leonardo DiCaprio pour leur signifier tout le mal qu'elle pensait du film consacré à ce banquier sans scrupule des années 90.

 

Tom Prousalis a laissé environ 100.000 dollars de dettes à sa fille avant d'être incarcéré. Un fardeau encore lourd à porter pour la jeune femme de 27 ans. Furieuse de voir une affaire si délicate traitée au cinéma sur le ton de la légèreté, Christina McDowell a adressé une lettre ouverte au réalisateur et à Leonardo DiCaprio, l'interprète de Jordan Belfort à l'écran.«Vous êtes dangereux, écrit-elle au duo. Votre film est une tentative imprudente de faire croire que ces histoires sont divertissantes, alors que le pays est encore sous le choc d'une nouvelle série de scandales liés à Wall Street. Qu'est-ce qui est censé être drôle? Les escapades sexuelles de ces faux banquiers ou leurs orgies de coke? Soyons honnêtes, ce type de comportements a mis l'Amérique à genoux».

«Obsession de la richesse et de l'ascension sociale» Elle accuse le cinéaste et son acteur fétiche de glorifier le comportement de Jordan Belfort et de ses pairs. «Avez-vous pensé au message que vous envoyez avec ce film? Vous avez brillamment réussi à tomber du côté d'un criminel, d'un gars qui n'a toujours pas fini de dédommager ses victimes. Vous avez exacerbé notre obsession nationale pour la richesse et l'ascension sociale en glorifiant l'avidité et les comportements psychotiques. Et ne me parlez même pas de la façon incompréhensible dont votre film dégrade l'image des femmes et glorifie la misogynie. C'est le message archaïque que vous envoyez aux jeunes générations d'hommes».

Je n'ai pas aimé le film. Je suis sortie au bout de deux heures (il dure 3 heures) je venais de voir un " film pornographique" mais....... ce n'était pas inscrit l'affiche, je ne suis pourtant pas bégueule. Je suis allée le voir  en toute confiance sur le conseil d'une amie, une histoire vrai sur les traders avec des scènes de sexe tellement osées et surprises de voir des enfants regarder ces orgies. Les hommes doivent aimés.....moi en tant que femme, alors vraiment je n'ai pas aimé du tout...

Di Caprio vient de recevoir le golden globes à Hollywood  pour ce rôle, les autres acteurs y jouent bien et s'éclatent à le faire. Cet acteur, di caprio est surpris des mauvaises réactions "le realisateur est très bien, l'histoire est vrai mais il ne faut pas reproduire cela, je ne suis pas d'accord avec tout cela" Ben voyons! mais ce film donne toutes les recettes jusqu'aux moindres détails, qu'il ne faut  pas reproduire. Scorsèse a du faire des coupures car son film aurait été interdit au moins de 18 ans et classer autrement.

quoiqu'ils en disent ''c'est du porno'' nous voyons ces hommes jouer avec le pognon avec tout que cela peut apporter de pire. Cela existe toujours.....ils parlent de la finance, enfin un peu entre deux images de sexe, de rails de cocaïne, de médicaments qui permettent de rester éveiller des jours durant..de se branler pour être plus détendu (conseil : au moins deux par jour) et je ne vous dis pas tout; de plumer le client, le harceler jusqu'à ce qu'il n'est plus rien en poche et que le trader est le maximum dans la sienne, que tout est fictif, c'est seulement dans l'ordinateur, par contre, leur commission est bien réel. Et cette finance, là, est bien réelle.

j'ajoute  "toutes les difficultés qui existent actuellement dans nos pays, c'est normal, le chômage c'est normal, tous nos gourvernants n'ont jamais abordés les bons problèmes, ils n'ont presque rien fait. Nous avons subis et laissés faire. C'est de fausses démocraties. La faillitte des villes, c'est normal. Nous n'avons plus rien, nous vivons sur du vide. Il faudrait que tout le monde se reprenne et qu'il réfléchisse à plus de solidarité naturellement sauf si le monde s'en fout......cet article est long, je sais, mais j'explique ma façon.....

Je lui attribue un bonnet d'or............

la pintade rose

 

 

 


 

une bête de sexe et avide

une bête de sexe et avide

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents