Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la pintade rose

Sylvie Testud est comédienne et romancière. En 2001, elle obtient le César du meilleur jeune espoir féminin pour son interprétation de Christine Papin dans Les blessures assassines de Jean-Pierre Denis et, en 2004, le César de la meilleure actrice et le prix Lumière de la meilleure actrice, pour Stupeur et tremblements d'Alain Corneau.

On la connaît comédienne et réalisatrice, mais Sylvie Testud est également romancière. AprèsGamines (Fayard -2006) ou Chevalier de l'ordre du mérite, elle vient de sortir son cinquième livre, C'est le métier qui rentre (Fayard).

Invitée de Dimanche Ouest France, elle revient sur la genèse de ce roman qui retrace l'histoire de Sybille, qui voit son projet de long-métrage tourner au film catastrophe. Un livre plein d'humour et d'autodérision mais aussi un regard cinglant sur le monde du cinéma qui n'est pas qu'une usine à rêves.

Elle a dit en autre dans l'entretien  "Même les gens qui bossent et n'arrivent plus à s'en sortir, ils rétractent sur la haine et le rejet de l'autre. Je comprends leur ras-le-bol mais je ne comprendrais jamais que l'on cède à la peur au point de voter fn."  Elle rajoute  " les débats sur la théorie des genres me semblent d'un autre temps. J'ai une fille et un garçon. Je dois me battre tous les jours pour éveiller leur conscience et pour éviter aussi, pour moi même, de tomber dans la caricature et  de les mettre dans  les cases (fille ou garçon) "

Moi. Je suis entièrement d'accord avec elle. Si nous pouvions être plus nombreux à le penser, être en accord avec ce que l'on dit et Agir démocratiquement et pacifiquement.....

la pintade rose 

Sylvie Testud se dévoile  �
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article