Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la pindade rose rainbow

Lettre ouverte à math.  Père à l'église de Clisson, homme qui enseigne l'amour de son prochain et de son dieu.  
De quel amour parle-t-il ? Aimez-vous les uns les autres, mais qu'est ce que çela veut dire pour lui et les chrétiens ...... Détester les autres , les rejeter et les renvoyer en enfer parce qu'elles et ils ne pensent pas comme eux, ne font pas comme eux. Ces chrétiens affirment détenir la vérité ..... Quelle tristesse, quel dérision ? Qui peux affirmer qu'il détient la vérité ?  
 
Je suis écœurée, ulcérée, meurtrie, les mots ne sont pas assez forts pour raconter cette histoire malheureusement .... vrai.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 
Quel est cet homme qui envoie à la mort, mon Ami qui est déjà au bord de l'abîme ..... Mon ami venait vers lui pour le réconfort, le repos, la paix avec lui-même et la soit-disant résurrection de son âme ..... Il venait à lui pour se faire baptiser et demander son aide pour faire partie de la grande famille des appelés, des bien-heureux.....
 
Mon ami a 50 ans, il a le sida depuis une vingtaine d'années ... Il sait que le temps lui est compté, il est en fin de vie ..... Il pensait en rencontrant cet homme d'église qui lui apporterait toutes les questions qu'il se posait, pourquoi tant de malheurs dans sa vie depuis qu'il était né, qu'est ce qu'il avait fait de mal pour avoir cette vie-là  (lui, qui adore les gens, qui les aide et leur apporte le réconfort autant qu'il peut dans la mesure de ses moyens)
 
" Erreur fatale, une très grande déception, l'effondrement totale et l'anéantissement "
 
Rejeté à nouveau comme il l'avait été par ses parents, croyants, riches et montrant bien leur niveau de vie sous de bonnes apparences. Laurent, Enfant non désire d'une famille de 4 enfants (les 2 fils mal-aimés et les deux filles, par contre, n'ont eu pas trop de problèmes) battu sans raison à tous moments, enfermé dans un cabanon à même le sol, un minimum d'habits et des chaussures plastiques pour l'hiver. Il a eu froid, il a eu faim ( personne ne lui donnait à manger) il était seul, il n'avait pas d'ami car il avait honte quand il était libre, il a volé pour survivre. Il n'était pas considéré, même pas comme une bête qui aurait certainement été mieux respecté. Il ne sait pas lire ni écrire. Des voisins qui voyaient et entendaient les cris n'ont pas bougés et de temps en temps, la femme lui donnait un petit morceau de pain et de beurre qu'il dévorait très vite de peur de se faire taper.... Il s'est toujours demandé et se pose toujours la question  " mais, qu'est ce que j'ai fait pour subir tout cela ? " Et, il n'arrive même pas à détester ses parents ni les Hommes. Il a essayé de revoir sa soeur mais il n'a pas pu continuer à être en relation avec elle car elle ressemblait trop à sa mère.
Enfin, il a été placé en familles d'accueil mais il ne souvient pas ou il ne me l'a pas encore dit, il a fait beaucoup de familles .... Rejeté toujours ... ET SI VOUS LE CONNAISSIEZ , il n'y a pas plus doux que lui, donnant toujours aux gens, les circonstances atténuantes ....
Puis, homo, il est monté à Paris à 18 ans, il était beau. Il a été mannequin, il a connu la grande vie ... Maxime et les plus beaux endroits.... Il en garde, heureusement, de si beaux souvenirs. Son visage s'illumine.... quand il en parle, malgré la maladie qui le ronge.... Puis les années passent et il y fait une rencontre, un mec qui ne dit rien, qui ne se protège pas et le pire arrive..... Peut être que Laurent l'a aimé, mais qu'importe la bête immonde, l'a infecté.....
Laurent a su que cet homme  continuait en sachant qu'il était porteur du Sida...
Malade, il a du quitter Paris, grâce à un ami qu'il l'a aimé et l'aime encore plus ou moins bien mais il est très présent, il faut l'en remercier et Laurent le fait.. C'EST VRAIMENT  un Ami.
Je connais Laurent depuis 1992, ce fut une belle rencontre comme il y a peu dans une vie.... Nous nous bien amusés, toujours présents l'un pour l'autre quoique qu'il arrive, nous serons amis et moi, je serais là pour lui. C'est un humaniste mais qui, depuis quelques années, s'est renfermé sur lui, la maladie l'a envahi, le grignote, les traitements ne font plus ou peu d'effets, la médecine le soulage pour qu'il ne souffre pas trop. C'est devenu un fantôme. Les effets secondaires sont horribles à tel point qu'il ne veut pas me voir depuis presque deux ans ( j'ai ses cadeaux de Noël depuis)    A chaque fois que l'on convient d'une rencontre, je suis sûre que dans l'heure, à mon appel, il ne répondra pas... et que je ne le ne verrais pas. Je respecte ses volontés.
(Il n'a jamais voulu parler de sa vie privée, il ne veut pas en parler. Il n'y a que depuis peu qu'il parle et je viens d'apprendre beaucoup de choses... Il a toujours peur de gêner, il s'excuse toujours.... Il voudrait presque vous demander pardon avant même qu'il est parlé ou qu'il a mis un pied devant l'´autre.... Il s'est retiré et vit presque cloîtré. La vie qu'il voit autour de lui, est dérisoire et il ne s'y sent plus à l'aise.... Il s'est créé un petit monde à part... Par moment, il a des sursauts de vie comme monter à Paris et revivre.....moi, qui suit dans la vie et la prend comme elle se donne, j'ai honte d'être ...... Il m'enviait d'être à Paris, ce week end, il aurait tant voulu être avec nous (nous en avons fait bcp de fêtes) il m' a simplement me demander de penser à lui dans le cortège....
Bien sur, qu'il était avec moi .... Nous conversons longuement, c'est tout ce qu'il me reste et ce qu'il me permet.
 
Cet article vous paraît peut être long, j'en viens à ce qu'il me le fait écrire et dire toute mon indignation.....il ne verra jamais cet article, ni le lire....  je ne peux jamais lui envoyer de texto... Mais je tiens à lui rendre hommage. C'est si peu de choses que je puis faire....
  ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Cet homme d'église, après avoir entendu son récit, lui répondu textuellement :
"Vous avez vécu toute votre vie dans le péché, ce n'est pas bien, vous repentir, cela est impossible. Vous méritez l'enfer et vous irez en enfer. Ce que vous avez fait, ce n'est pas digne et je ne peux vous pardonner. Votre demande est irrecevable, impossible, je ne peux vous baptiser.... Le mal est en vous, vous ne méritez pas de vivre .... Vous êtes un pêcheur. Vous êtes un homo, comme ils disent "
Laurent est reparti, effondré, abasourdi, le ciel lui était tombé sur la tête .... Il était seul, dans la nuit, après avoir erré un peu, il se coucha à même le sol avec l'immense désir de se suicider mais il n'avait de pistolet...... Il m'a affirmé que s'il en avait eu un...il l'aurait fait, je le crois.......... Il regrettait tout simplement d'être sur cette terre et se demandait à quoi il servait ...Il s'est enfin endormi, là, comme dans son enfance......
Je n'étais pas là, trop loin à cette date.
 
Cet homme l'a blessé mortellement. Que peut-on rajouter à cette histoire qui n'est pas fini... Les miracles n'existent pas. Et si~cela était.....si, c'est pour aller dans le monde de cet homme, alors, oui je veux aller en enfer, moi aussi, avec Laurent, il y fera, au moins, plus chaud. 
                             Rejetée, je le serais aussi, puisque je suis avec toi.......
 
                                                        la pintade rose
 
 
Laurent, mon ami .....

Laurent, mon ami .....

Commenter cet article

goujon francine 08/08/2014 19:28

que d'émotions à la lecture de ton arrticle ...je comprends ton rejet de l'EGLISE catholique ...Et tu as raison de témoigner pour "ton frère" de coeur ..Je sais qu'il a eu une chnce au moins dans la vie te rencontrer Merci pour lui ...de ce beau témoignage ..