Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la pindade rose rainbow

LE JEÛNE

Pendant une semaine, ne plus consommer que du thé, de l’eau, des jus et du bouillon de légumes… pour découvrir des forces insoupçonnées, des accès de joie enivrants et perdre quelques kilos : voilà les arguments des inconditionnels du jeûne. Mais on aurait tort de réduire cette pratique aux seules promesses d’extases et de perte de poids. Car le jeûne met aussi la santé en péril. Nutritionnistes et médecins tirent la sonnette d’alarme.

Le jeûne à la mode

«Il faut être mesuré en tout, respirer de l'air pur, faire tous les jours (…) de l'exercice physique et soigner ses petits maux par le jeûne plutôt qu'en recourant aux médicaments», aurait affirmé Hippocrate (460-375 av. J.-C.). Considéré comme l’un des pères de la médecine occidentale, il envisageait le jeûne comme une thérapie. Et près de 2 500 ans plus tard, l’idée fait des adeptes : chaque année, les magazines féminins proposent un « nettoyage de printemps pour le corps ». Les cliniques de jeûne thérapeutique ne désemplissent pas, et les librairies arborent des rayonnages de plusieurs mètres débordant de guides et autres manuels.

 
le Jeûne guérit presque tout !

Commenter cet article