Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la pindade rose rainbow

Voici, la caravane est commencé depuis un moment comme vous pouvez le voir sur l'article qui suit. La caravane s'arrête à Nantes pour le we du 6 et 7 juin. Je serais à Nantes le dimanche avec "osez le Feminisme" qui sera présente tous le we pour créer une antenne sur Nantes et autour. Malgré l'absence d'Evelyne ROCHEREAUX, Grande et une des premières féministes de la premiere heure, menbre de ce groupe et de bien d'autres. Elle est de tous les combats et n'a jamais baissé les bras.... Je suis fière d'être son amie.
                
                                                       La pintade rose (OWN)
 
 
 
 Depuis son départ du Kurdistan, la caravane féministe de la Marche mondiale des femmes a traversé la Turquie, la Grèce et les pays d'Europe de l'est. Les rencontres ont été riches, mais toujours trop courtes. Dans les Balkans, il y a eu beaucoup de révoltes ces dernières années (encore en ce moment en Macédoine), beaucoup de remises en question du capitalisme récent et de recherches d'autres modèles... Les nationalistes sont aussi très présents, visibles sur les murs, dans la rue. Le passage de la caravane a été l'occasion pour les féministes locales de se rassembler autour d’événements communs, de se rendre un peu visible, de médiatiser leurs actions. 

A Bucarest, des débats et événements publics se sont tenus sur plusieurs sujets, notamment sur la situation des femmes et des féministes rroms, sur le logement et les luttes contre les expulsions. Des rencontres avec les militantes féministes bulgares de plusieurs organisations, syndicats, partis se sont tenues à Sofia, suivies d’une manifestation de soutien aux migrant-es. La caravane s’est ensuite dirigée vers Pirot (Serbie) où étaient organisés un événement public autour de l'autonomie économique des femmes et une foire féministe. Puis vers Krusha (Kosovo), avec une visite de la coopérative de Krushe e Madhe, qui produit des conserves de légumes, créée par des femmes à la fin de la guerre (pour la plupart veuves). 

Quatre jours de rencontres entre les lesbiennes des Balkans étaient organisés à Belgrade, ainsi qu’une marche, dans un contexte où les fascistes  sont très présents – la dernière gaypride s'étant terminée dans le sang. A Tuzla (Bosnie) se tenaient rencontres et manifestation en soutien avec les travailleuses et travailleurs de l'usine Dita, en lutte depuis 2 ans contre la fermeture de l'usine, et à l'origine de la révolte de l'an dernier en Bosnie. Enfin, dix jours en Autriche étaient organisés par plusieurs organisations féministes avec entre autres débats, manifestation du 1er mai, rencontres sur l'austérité, le droit à l'IVG, le fascisme…
 
Le quotidien dans caravane est aussi l'occasion d'expérimenter une vie collective entre femmes qui viennent de beaucoup de pays différents et de tous les âges. Pendant deux mois, ce fut une expérience intense, riche, intéressante… mais aussi fatigante ! La caravane est rentrée en France le 27 mai, et un rassemblement national s’est tenu à l'agora de Nantes les 6 et 7 juin. Plus d’information sur la MMF en France :https://marchemondialedesfemmes2015.wordpre
 
                   article de Monika Karbowska.
La marche mondiale des femmes tous les cinq ans !La marche mondiale des femmes tous les cinq ans !La marche mondiale des femmes tous les cinq ans !

Commenter cet article