Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la pindade rose rainbow

Nos amis fondamentalistes musulmans, eux, ne tolèrent pas de voir la chair fraîche. La moins fraîche non plus. Ni en haut, ni en bas, ni sur les côtés. Mais comme ils n’osent pas totalement interdire à leurs bonnes-femmes de vivre et qu’il est difficile de nager avec une burka, ils ont inventé le « burkini ». Un joli petit costume qui n’est pas sans rappeler celui plus haut décrit, fruit d’un XIXe siècle où l’Église fière de sa reconquête voyait la luxure et le péché de chair jusque dans les pieds des pianos. Le burkini ressemble parfois à une combinaison de plongée, parfois aux blouses des Vamp sur un pantalon de jersey avec foulard de lycra assorti. Je ne veux pas imaginer l’état de la peau quand on l’ôte après une journée de macération entre eau de mer et transpiration…

Par égard sans doute pour les touristes occidentaux qui offrent leurs devises et leur peau au soleil, certains hôtels au Maroc ont interdit strictement l’usage du burkini. Ça fait des remous, forcément, et même des vagues. Ainsi Abdelaziz Aftati, membre du Parti de la Justice et du Développement (PJD), qui s’est fâché tout rouge, parlant « d’ingérence inacceptable dans la liberté des gens et leurs croyances ». Quant à Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, il a accusé la chaîne hôtelière d’être une « société laïque extrémiste », et qualifié la mesure d’« insolence néocolonialiste ». 

On attend qu’une femme veuille bien s’exprimer sur le sujet mais on la cherche encore…

PS : Des photos prises en 1970 à Kaboul montrent des jeunes femmes souriantes qui se promènent en mini-jupe, cheveux au vent

 

La la pintade rose 

Scandale : la baignade en burka interdite au Maroc !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article