Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La pintade rose

Le viol est malheureusement toujours d'actualité,

une arme, pour les conquérants  

une faiblesse et un appauvrissement de l'être humain

~~~~~~~~~~~~

Le corps des femmes est devenu un enjeu politique majeur durant les mois qui ont marqué la libération de la France. A la joie d'être libérés par les Alliés, se mêle la crainte qu'ils ne se transforment en conquérants. Pour galvaniser ses soldats, la propagande de l'armée Américaine fait de la France un pays érotique, peuplé de femmes «faciles». La prostitution explose. Des viols se produisent – imputés le plus souvent aux soldats noirs. Pour les hommes français, humiliés par la défaite de 1940, reprendre le contrôle du corps des femmes et les punir en tondant celles que l'on soupçonne de «trahison» apparaît comme l'exutoire du moment. Les femmes, elles, ne voient pas la guerre avec les mêmes yeux que les hommes. Grâce à leurs journaux intimes et à leurs souvenirs, une histoire inédite de la Libération se révèle.
 

A chaque guerre, les conquérants ne sont pas toujours des Héros....  Quoique le viol est illégale en 1944... C'est les femmes qui subissent le plus, tous les maux viennent d'elles

certains le disent, j'en suis convaincue  "à la libération, cela a été un tsunami de luxure"

La sexualité des hommes concernent les hommes mais celle des femmes appartiennent aux aussi.....

20.000 femmes tondues sans jugement, en plus, des sanctions .... Combien de femmes violées.....

Les GI s'en sont sortis indemnes ou presque.

C'est lamentable !

 

La pintade rose 

La Libération n'a pas été une libération pour les femmes !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article