Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La pintade rose

<<     Un mariage forcé dans les années 50 , bouleverse la vie d'une jeune femme ....    >>

Gabrielle n’est pas seulement troublée en son esprit, elle souffre aussi de coliques néphrétiques, qui – nous sommes dans les années 1940 – lui interdisent d’être mère. A l’invitation pressante de sa mère à elle, propriétaire terrienne dictatoriale (c’est Brigitte Roüan qui prend l’emploi, que tenait Dominique Sanda dans le précédent film de Nicole Garcia, Un beau dimanche), Gabrielle accepte d’épouser José, un ouvrier agricole catalan qui, à l’aube des « trente glorieuses », voit s’ouvrir devant lui un bel avenir d’entrepreneur en bâtiment. Le rôle a été confié à Alex Brendemühl, que l’on avait vu en Josef Mengele dans Le Médecin de famille, de Lucia Puenzo. Acteur à la présence impressionnante, qui peut se permettre d’être laconique en mots comme en émotions, il fait un « sparring partner » parfait pour Marion Cotillard, qui joue toujours avec les paroxysmes.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/festival-de-cannes/article/2016/05/15/mal-de-pierres-marion-cotillard-joue-toujours-avec-les-paroxysmes_4920053_766360.html#A4P2x1cX46rgXWSl.99

                                              la  pintade rose OWN 

Mal de pierres � film émouvant de Nicole Garcia avec Marion Cotillard !

Commenter cet article