Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La pintade rose

Née en Israël et issue d'une famille aux origines multiples, Tal est souvent la cible d'injures anti­sé­mites et racistes. Mais du haut de ses 26 ans, la jeune femme joue la carte de la sagesse, et ignore déli­bé­ré­ment ces attaques.

Être célèbre, c’est prendre le risque de se placer sous le feu de la critique. Mais c’est aussi s’ex­po­ser à toutes sortes d’in­sultes, souvent profé­rées sur les réseaux sociaux par des “haters”, ces inter­nautes inju­rieux sans trop de raison. La jeune chan­teuse Tal en a déjà bien fait les frais. Elle le raconte dans les pages de Paris Match« J’ai déjà reçu des propos terribles sur ma reli­gion, au sujet de mes origines. J’ai lu des mots comme ‘sale juive’ ou ‘sale israé­lien­ne’. Le mieux, c’est de ne pas regar­der ou mieux de les igno­rer ».

Née en décembre 1989 en Israël, Tal est égale­ment d’ori­gine yémé­nite et maro­caine. Et la jeune femme vit en France depuis qu’elle a 1 an. Mais plutôt que de se lais­ser descendre, elle préfère tirer une force de ses origines multiples, explique-t-elle. Parfois, c’est plus diffi­cile mais en gran­dis­sant, on se forge un carac­tère d’acier. Aujourd’­hui, je me sens citoyenne du monde, pas plus israé­lienne que française".Qu’im­porte, « ces attaques ne me touchent plus », assure-t-elle encore à nos confrères de l’heb­do­ma­daire.

Et elle peut comp­ter sur le soutien de sa famille. Avec un père et un frère tous deux compo­si­teurs, Tal est tombée dans la musique toute jeune. Plus encore, sa mère est une célé­brité en Israël. “Ma maman, Sem Azar, une chan­teuse israé­lienne très connue. Elle me fait profi­ter de son expé­rience et me prodigue toujours de bons conseil”, avait-elle révélé en 2012 à PublicDe quoi être très fière de ses racines.

Crédits photos : SIPANY/SIPA

Biographie

A 12 ans, TAL apprend la guitare et le piano en autodidacte avant de suivre des cours de danse modern jazz et de faire partie pendant trois ans d'une troupe de théâtre intitulée Les Sales Gosses.

Inspirée par des artistes tels que Stevie Wonder, Ray Charles ou Aretha Franklin, Tal fait ses débuts sur scène dans des piano bars avec un répertoire allant de Beyoncé à Bob Marley, en passant par Jessie J . Sur le net, la jeune fille se fait connaître grâce à ses reprises acoustiques de grands tubes internationaux. En 2010, elle sort un premier single intitulé « La Musique est mon ange ».


2011, premier album

C'est sa rencontre avec la productrice et compositrice Laura Marciano qui va lui permettre de concrétiser son rêve. Ensemble, elles élaborent les chansons qui composent le premier album de Tal, « Le droit de rêver », édité le 5 décembre 2011. Il contient notamment « On avance », premier single de la chanteuse sorti durant l'été.

Tal a également fait plusieurs apparitions sur scène, notamment en première partie d'Alicia Keys et de Christophe Maé. Elle a également pu travailler avec Sean Paul, une collaboration qui a abouti au duo « Waya Waya ».


Le début de la gloire

Son talent séduit le public, qui porte son album dans les meilleures ventes des classements. En janvier 2012, elle est nommée aux NRJ Music Awards dans la catégorie Révélation française de l'année. Elle sort ensuite de nouveaux singles, dont « Le sens de la vie », qui s'est glissé jusqu'à la troisième place du top singles.


« Génération Goldman »

Grâce à ce succès, Tal devient une figure incontournable de la nouvelle scène française. C'est tout naturellement qu'on fait appel à elle pour rejoindre les nouveaux talents qui rendront hommage à Jean- Jacques Goldman. Elle enregistre « Envole-moi » en duo avec M Pokora. Le titre est présent sur l'album « Génération Goldman », dans les bacs le 19 novembre 2012.


« A l’infini », le deuxième album qui confirme son succès

Après une année 2012 durant laquelle Tal a vécu son rêve les yeux grands ouverts, elle continue sur sa lancée. En janvier 2013, la jeune femme est nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie Groupe ou artiste révélation du public et Album de musiques urbaines, pour son premier opus. La consécration ne s’arrête pas là, puisqu’elle repart avec le NRJ Music Awards de la Révélation francophone de l’année le même mois. TAL intègre également la troupe des Restos du Cœur.

Après avoir enregistré plusieurs démos, Tal est prête à présenter son deuxième album à son public à la fin de l’été 2013. « A l’infini » sort le 2 septembre 2013, après un premier single, « Danse » sorti en mai, suivi de « A l’internationa l» en juillet. Toujours en septembre, Tal intègre la saison 4 de l’émission « Danse avec les stars » sur TF1. Un peu plus d’un mois après sa sortie, son album est certifié disque de platine. En décembre, elle enregistre un duo avec Alizée, « Tourbillon de la vie », pour l’édition collector de son album « A l’infini ». 

Nommée pour 15ème édition des NRJ Music Awards, Tal remporte le prix de l'Artiste Féminine Francophone de l'Année face à Amel Bent, Zaho et Joyce Jonathan. 


Ses débuts prometteurs de comédienne

En mars, Tal annonce qu’elle rejoindra le casting de « Plus Belle la Vie » à la rentrée pour quelques épisodes. Elle se lance également dans le doublage voix, puisqu’elle reprend le personnage animé de Cool-Tag dans « La Grande Aventure Lego », sorti en février 2014 sur les écrans. Elle fait également fureur dans les salles de cinéma avec son propre documentaire sorti en mars, « Tal au cinéma » qui bat tous les records de fréquentation. 


2014, L’année de tous les records 

Le 30 janvier, Tal dépasse le million de fans sur Facebook. Elle tourne également un clip pour son featuring avec Dry « Maintenant ou Jamais », extrait de l’édition collector de son album « A l’Infini », désormais quadruple disque de platine. 

En mars, son film « Tal au cinéma », en réunissant plus de 40.000 spectateurs en un week-end, décroche le record du nombre d’entrées pour un concert d’un artiste français au cinéma. 

Sa tournée « A l’Infini Tour » est un triomphe absolu, puisqu’elle réuni plus de 90 dates, la plupart affichant complet. Elle est également présente sur l’album de reprises « Forever Gentlemen 2 ». 

En mai, elle a annoncé une tournée acoustique pour 2015. Le DVD de sa tournée « A L’infini Tour » sera disponible le 24 novembre.

En décembre 2014, et pour la deuxième année consécutive, Tal est sacrée Artiste Féminine Francophone de l'Année aux NRJ Music Awards.

 
Sur les routes et en studio

L’année 2015 de TAL est calme par rapport aux années précédentes. Elle offre une jolie tournée acoustique à ses fans et en profite pour prendre un peu de repos. Pendant plus d’un an, la chanteuse se laisse porter au gré de divers projets, teasant régulièrement ses fans sur un potentiel retour en studio, où elle passe beaucoup temps au début de l’année 2016.

Tout prend forme en avril, quand TAL revient sur le devant de la scène avec un nouveau single « Are We Awake », où elle mélange français et anglais. Le hit est bien placé pour faire partie des hits de l’été.

Peu de temps après, TAL annonce une nouvelle tournée, qui doit démarrer en février 2017.  

 

Le nouvel album se précise

Après avoir fait attendre ses fans, TAL annonce pendant l’été l’arrivée imminente de son nouvel album, prévu pour le mois d’octobre et promet également un nouveau single pour la rentrée.

La chanteuse tient ses promesses, et sort fin août son deuxième single : « Le Temps qu’il faut ». Elle confie également que son album sera très personnel et tease les fans sur un troisième single. 

 

+
TAL , victime du racisme !!!
TAL , victime du racisme !!!

Commenter cet article