Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La pintade rose

Je découvre cette chanteuse, Katie Melua que je ne connais pas. Elle ne fait penser à Nora John.

La pintade rose OWN 

Katie Melua, de son vrai nom Ketevan Méloua est une chanteusecompositrice et musicienne britannique d'origine géorgienne, née le  à Koutaïssi, en Géorgie (alors intégrée à l'URSS). Elle a grandi en Géorgie, puis en Irlande du Nord à partir de l'âge de 9 ans et en Angleterre, où elle a reçu en août 2005 la nationalité britannique[2].

Son premier album, Call Off the Search, sorti en novembre 2003, a atteint la première place des charts au Royaume-Uni[3]. Son deuxième album, Piece by Piece sorti en septembre 2005, rencontre également un énorme succès.

Le premier album de la chanteuse anglo-géorgienne Katie Melua est sorti au Royaume-Uni, le 3 novembre 2003, peu après que Melua est sortie avec distinction de la Brit School For Performing Arts. L'album a été produit par Mike Batt, qui découvrit Katie Melua en cherchant une chanteuse pour un JazzBand, pour son label Dramatico. C'est à ce moment que Katie Melua lui a chanté une chanson de sa composition, Faraway Voice.

Dès l'été 2003, Melua a publié le single The Closest Thing to Crazy, qui a atteint la dixième place des charts britanniques. Katie Melua et Mike Batt suivaient alors avec succès une stratégie à la Eva Cassidi et son hit Over The Rainbow. L'animateur de la BBC Terry Wogan, conquis par sa voix, se disposa à faire de la chanson de Katie Melua le titre de l'été dans son programme radio. D'autres animateurs suivirent alors son exemple.

En automne, l'album Call Off The Search, peu après sa sortie, rejoint les charts britanniques et en janvier 2004, après un retour, atteint pour la première fois la première place, l'album deviendra au total six fois disque de platine. En avril 2004, l'album sort en Allemagne, où il atteint la huitième place, et la vingt-neuvième en Suisse. Lors de la sortie du deuxième album de la chanteuse, Piece by PieceCall Off The Search se trouvait encore dans les charts de certains pays.

L'album a profité - fait voulu ou non - de la publication de la popularité d'artistes tels que Jamie Cullum et Norah Jones, qui a sorti peu de temps auparavant son album Come Away With Me. Katie Melua a expliqué son succès par le fait que les gens voulaient autre chose que la musique d'alors, "Quelque chose avec des mélodies et des textes intéressants, par des artistes qui sont musiciens". Dans une interview pour le magazine Rolling Stone, Katie Melua s'est prononcée à propos des accusations selon lesquelles son album n'est qu'une suite du succès de Norah Jones, comme suit :

« La langue de cette portion d’article est : de Als wir die Platte begannen, war Norah Jones noch kein Thema, erst gegen Ende der Produktion, als alle Major-Labels abgesagt und wir uns für ein kleines Independent-Label entschieden hatten, begannen sich die Türen zu öffnen.  ⇔  Quand nous avons commencé l'album, Norah Jones était encore inconnue, et ce n'est qu'à la fin de la production, quand toutes les majors nous ont refusés et que nous nous sommes décidé pour un petit label indépendant que les portes ont commencé à s'ouvrir (je dirais. Sans passé simple.) »

La critique suivante fut que le succès de l'album n'était dû qu'au producteur et manager de Katie Melua. C'était le point de vue d'Amy Winehouse, contemporaine de Katie, lors d'une interview :

« Je suis une auteur, alors qu'elle [Melua] se laisse faire écrire ses chansons [...] elle doit penser que c'est son satané jour de chance [...] Ce n'est pas comme si, comme Jamie Cullum, elle chantait de vieilles chansons, elle chante de nouvelles chansons que son manager Mike Batt écrit pour elle. »

Cette critique acerbe est peut-être à mettre sur le compte du succès modéré de l'album de Winehouse, frank, qui n'atteint que la treizième place des charts britanniques. De Facto, daux titres de Call Off The Search (Belfast et Faraway Voice)sont écrites par Katie elle-même, et quatre autres sont des reprises des années cinquante et soixante.

Dans les commentaires sur Call Off The Search, la comparaison de Katie Melua avec Norah Jones est souvent effectuée, dont les musiques ont d'évidentes similitudes. Les deux artistes utilisent le même cliché d'innocence et de pureté. En outre, leur musique est dominée par le blues et le jazz. La langue de cette portion d’article est : de Sie sprechen somit eine ähnliche (vorwiegend männliche) Käuferschicht an, die sich auf Grund der musikalischen Ausrichtung von der Altersstruktur vorwiegend jenseits der 30 bewegt und daher eher dem Format des Adult Contemporary zuspricht als der gängigen Popmusik.  ⇔  Elles s'adressent au même public (généralement masculin), et en raison de l'orientation musicale de la classe d'âge des trentenaires, et se place ainsi plutôt dans le format de l'adult contemporary que de la pop.

 

 

Musique :

RockModifier

Le titre de Randy NewmanI Think It's Going To Rain Today, repris par Nina Simone, Joe Cocker, UB40 ou Bette Midler se place dans le style des ballades rock de Billy Joel ou Elton John. L'exemple suivant, avec les accords de piano entièrement retranscrits, illustre ceci clairement :

FolkModifier

La chanson Belfast ne doit pas son charme à un arrangement "surchargé", mais à un simple motif de guitarpicking accessible à n'importe quel débutant, ainsi qu'à la voix de Katie Melua. L'influence folk est bien plus perceptible dans le documentaire On Stage & Backstage, lorsque Katie chante la chanson pour elle, accompagnée de sa guitare, dans le style nasillard de Bob Dylan du plus bel effet. Dans le même style, mais avec une prestation musicale virtuose, on peut citer Faraway Voice.

DistributionModifier

Pour la distribution de Call Off The Search, le producteur Mike Batt a choisi des musiciens expérimentés. Il convient de mentionner aux côtés de Mike Batt, pianiste, (*1950), les guitaristes Jim Cregan (*1946) et Chris Spedding (1944), le batteur Henry Spinetti (*1951), tout comme le bassiste Tim Harris. Tous ont, à côté de leur travail comme musiciens de studio, enregistré des albums, certains ayant même été membres de groupes connus. Spedding était membre de family Dog, et a déjà travaillé pour (entre autres) Elton JohnTom Waits ou Roxy Music. Cregan était membre de Family et cockney Rebel, et a joué comme musicien d'accompagnement pour Rod Stewart et Cat Stevens. Spinetti a joué dans le groupe The Herd aux côtés d'Andy Bown(aujourd'hui membre de Status Quo) et a participé à des sessions d'enregistrement pour Eric ClaptonRoger Daltrey et Procol Harum.

Dans une interview de On Stage & Backstage, Katie Melua témoigne à plusieurs reprises de son respect pour ses musiciens. Le fait que ce soient les mêmes musiciens qui ont enregistré le deuxième album de Katie, Piece by Piece, montre l'importance des liens qu'ils entretenaient. La langue de cette portion d’article est : de Des Weiteren waren sie bis auf Spedding auch Mitglieder der Liveband bei der Tour zu Call Off the Search, Batt bezeichnet dieses Trio auch gerne als die “three old farts”.  ⇔  

Sur quelques titres, le groupe a été soutenu par le Irish Film Orchestra, sous la direction de Alan Smale. Ce sont notamment les bois et les cuivres qui donnent à certains titres le son d'un Big-Band. En outre, l'ambiance mélancolique de certains titres a été renforcée par le fond d'instruments à cordes.

 

Modifier

En ce qui concerne le contenu, et par l'aspect lyrique, les textes rentrent dans le cadre usuel de la musique populaire. Différentes formes de rimes sont employées, comme les rimes plates ("word – mockingbird – sing – ring" dans Mockingbird Song), les rimes redoublées ("night - light - delight", dans Lilac Wine), les rimes croisées ("halt – moon – fault – soon" dans Blame It On The Moon), les rimes embrassées ("Hong Kong – hubble-bubble – double – long", My Aphrodisiac Is You), qui côtoient des formes plus libres (Belfast).

Chansons d'amourModifier

La plupart des chansons parlent de l'euphorie, des errances et des déceptions de l'amour, comme dans The Closest Thing To Crazy :

« Je n'ai jamais été aussi proche de la folie que maintenant, Pensant avoir 22 ans, agissant comme si je n'en avais que 17, C'est la chose la plus proche de la folie que je n'ai jamais connue »

Dans Lilac Wine, l'amour est comparé à la tentation et aux effets enivrants du vin.

« Le vin de lilas est doux et enivrant, Comme mon amour, Vin de lilas, je me sens chanceler, Comme mon amour »

La chanson Call Off The Search célèbre l'amour et la relation de couple en tant que délivrance, et un regard nouveau sur la vie, tandis que Blame It On The Moon constate une perte de bien-être comme conséquence de la passion.

« Toute seule dehors, Je n'aurais jamais connu le monde Tel que je le vois aujourd?hui, Et j'ai comme l'impression Qu'il ne s'effacera pas. »

— Call Off The Search

« Je vais blâmer la Lune, Je ne voulais pas retomber amoureuse si vite. J'étais bien, je me sentais forte, Je ne voulais pas tomber amoureuse de qui que ce soit. »

— Blame It On The Moon

Dans une langue sexuellement claire, associée à une bonne part d'ironie, cela est thématisé par exemple dans la chanson Mockingbirg Song...

{{citation[Quand cet homme et moi serons mari?s, Je vais le garder chaud dans le lit, Et quand mon homme ne sera plus chaud, Je lui donnerai un verre de vodka, Et quand ?a l?aura rendu fort, Je resterai avec lui toute la nuit}}

...ou dans My Aphrodisiac Is You :

« D'accord, je pourrais sniffer de la poudre de corne de rhino, Puis aller au lit avec des gants de caoutchouc, Mais je n'ai pas besoin de stimulants, Potions, baumes ou autres embrocations, Je suis amoureuse, En d'autres mots »

Le bluesModifier

On retrouve les stéréotypes du Blues dans I Think It's Going To Rain Today" :

« Fenêtres brisées et couloirs vides, Une Lune pâle striée de gris dans le ciel »

Learnin' The Blues définit - dans un habillage musical adéquat - la solitude et l'expérience de la perte comme raison fondamentale du Blues :

« Les cigarettes que tu allumes l'une après l'autre, Ne t'aideront pas à oublier, quand tu perds ton amoureux, Tu es juste en train de brûler une torche que tu ne peux éteindre, Mais tu es sur le bon chemin pour apprendre le blues. »

Le cliché de l'homme travaillant dur, qui risque la sécurité de l'emploi pour la musique, est utilisé par Crawling Up A Hill :

« Alors je m'arrête un jour pour essayer de comprendre, Je vais démissionner sans l'ombre d'un doute, Pour chanter le blues que je connais tant. »

Inspirations personnellesModifier

Les deux titres influencés de musique folk, Belfast et Faraway Voice, se tournent vers d'autres sujets. Les chansons écrites pas Katie Melua elle-même ont une forte référence à son enfance et sa jeunesse. Le contenu de Belfast porte sur l'enfance de Katie à Belfast, Irlande du Nord, où la chanteuse a vécu une enfance agréable. Là dessus s'ajoute le combat de l'Irlande du Nord pour l'indépendance vis-à-vis de la Grande-Bretagne, qui se reflète dans la guerre entre catholiques (Cats, de l'anglais catholics, se traduisant littéralement par chats) et protestants (dont les habits font penser aux manchotspenguinsen anglais) :

« Les peintures de soulagement sur les murs Sont colorées mais ce ne sont en aucun cas des Matisse.

Et je suis partagée entre les manchots et les chats, Mais la question n'est pas de savoir quel animal je possède, La question c'est de savoir voler, La question c'est de mourir neuf fois. »

Faraway Voice est un hommage au grand modèle de Katie, la chanteuse Eva Cassidy, décédée en 1996 et dont le succès de sa musique ne se fit sentir que cinq and plus tard.

« Voix du lointain, Nous pouvons entendre ta voix, Qu'est-ce que cela fait d'être entendue ? Mais aucun mot venant de toi. Es-tu par-delà ces collines ? »

Une chanteuse en devenir !
Une chanteuse en devenir !

On The Road AgainModifier

À côté de la Special Bonus Edition, Katie Melua a sorti le coffret On The Road Again, comprenant deux DVD, lesquels contiennent des prestations live de Katie à différents concerts. Le premier DVD contient la totalité du concert de Croydon, dont on pouvait déjà voir des extraits dans le documentaire On Stage & Backstage. En rappel, Katie a joué à ce concert la chanson de Screamin' Jay Hawkins de 1956, I Put A Spell On You, qui fut notamment reprise par Nina Simone et Creedence Clearwater Revival, ainsi qu Anniversary Song, de Eva Cassidy. Tandis que ce concert a été filmé avec du matériel professionnel, le concert au Royal Albert Hall figurant sur le deuxième DVD a été enregistré par 100 étudiants avec autant de caméscopes. À côté de ces extraits, le deuxième DVD contient des extraits de la prestation de Katie Melua au 46664 le 19 mars 2005 à George (Afrique du Sud), auquel l'initiateur de cette série de concerts au profit de sa fondation por le sida a assisté. À ce concert, Katie Melua chanta, accompagnée de Brian May et Roger Taylor, du groupe Queen, le titre Too Much Love Will Kill You.g

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article