Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La pintade rose

Un cercle de culture (traduction littérale de la locution anglaise « crop circle » et parfois désigné en français par les néologismes « agrogramme » ou « agroglyphe »), est un vaste motif ou ensemble de motifs géométriques réalisé dans un champ de céréales (généralement de blé) par flexion ou flétrissure des épis, visible depuis le ciel. Ces formes peuvent aller d'un simple cercle de quelques mètres de diamètre à des compositions de plusieurs hectares comportant de nombreuses figures disposées selon une composition géométrique.

surprenant !
Modifi

la Pintade Rose 

 

Les envahisseurs sont de retour. Il y a quelques jours, ils seraient passés par l’Allemagne et auraient même laissé une trace de leur passage dans un champ en Bavière.

Ce lundi, un fermier bavarois a eu la mauvaise surprise de découvrir d’étranges motifs dessinés dans son champs de blé, près de Mammendorf, à une quarantaine de kilomètres de Munich. Au total, ces formes géométriques forment un cercle de 180 mètres de diamètres. L’agriculteur estime que le montant des dégâts atteint 4.000 euros et a porté plainte contre X auprès de la police.

http://www.nouvelordremondial.cc/2016/07/30/un-gigantesque-crop-circle-est-apparu-dans-un-champ-en-allemagne/

Les "crop circle " mystère   ���

Le 19 janvier 1966, George Pedlez, propriétaire d'une plantation en Australie, près de la ville de Tully, prétend avoir été témoin du décollage d'un aéronef qui se serait posé dans un marécage. On découvre dans les roseaux ce qu'on qualifie à l'époque du nom de saucer's nest (« nid de soucoupe »), un aplatissement des végétaux de manière circulaire. D'autres nids de soucoupe sont découverts par la suite dans le voisinage. On peut penser que cette histoire a inspiré certaines personnes, dont un certain Doug Bower, à faire des nids de soucoupe dans les champs. Une décennie plus tard, le même Doug Bower devait importer cette idée en Angleterre et, en compagnie de son compère Dave Chorley, multiplier les cercles dans des cultures, donnant ainsi naissance au mythe des crop circles (agroglyphes)[2],[9].

Au Canada, un fermier de Duhamel, Alberta, découvre des cercles de culture le 5 août 1967. Dans les semaines précédentes, plusieurs personnes avaient déclaré avoir vu des ovnis. Le rapport d'enquête conclut qu'il n'y avait pas de signe évident d'intervention humaine ni de trace d'activité chimique ni de radioactivité[10].

D'autres cercles apparaissent dans le sud de l'Angleterre, en HampshireWiltshire et dans les contrées avoisinantes, à partir de 1978.

Au fil du temps, à mesure que le nombre des crop circles croît, les motifs deviennent de plus en plus complexes : alors que les premiers agroglyphes étaient de simples disques, certains de ceux apparus dans les années 1990 et 2000 sont de plus en plus élaborés et complexes. Les agroglyphes se répandent dans plusieurs régions du monde[11].

Les premières compositions géométriques de très grande taille observées sur des cultures datent de la généralisation de la prospection archéologique par photographie aérienne qui a révélé des sites antiques : plans de villas romaines, compositions monumentales préhistoriques ou celtes, implantations médiévales disparues. Les photos faisaient apparaître ces formes à cause de la différence de maturité ou de pigmentation des culture dues à des changements locaux de qualité ou d'humidité des sols provoqués par des restes de remblais ou de fouilles, des vestiges minéraux ou organiques.

Les premiers cercles de culture imprimés dans la végétation ont été observés à la fin des années 1960 dans des pays anglo-saxons: en Australie, au Canada et en Angleterre. Ils ont inspiré deux Anglais, Doug Bower et Dave Chorley, qui ont déclaré, en 1991, en avoir réalisé des centaines d'autres à partir de 1978[1] par plaisanterie[2].

Bien qu'une majorité de scientifiques et les sceptiques affirment que l'origine des agroglyphes apparus dans la campagne anglaise est maintenant connue, divers amateurs de phénomènes paranormaux continuent d'avancer des explications alternatives : phénomènes naturels inconnus, manifestations ufologiques ou manifestations d'énergie.

 

 

ÉtymologieModifier

L'expression « cercle de culture » est une traduction directe du mot anglais crop circle (inventé par l'ingénieur britannique Colin Andrews à la fin des années 1970[3],[4]). On rencontre aussi mais moins souvent la traduction « cercle de récolte ». « Agroglyphe », quant à lui, est un néologisme savant issu de agro- et de glyphe (littéralement « représentation graphique dans l'agriculture »). L'étude de la formation de motifs géométriques dans les champs est la « céréologie » et les personnes étudiant ce sujet sont des « céréologues ».

Les "crop circle " mystère   ���
Les "crop circle " mystère   ���
Les "crop circle " mystère   ���
Les "crop circle " mystère   ���
Les "crop circle " mystère   ���
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article