Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La pintade rose

Eithne est née à Gaoth Dobhair, dans le Comté de Donegal, en Irlande en 1961 dans une famille gaélophone où la musique était omniprésente. Ses grands-parents faisaient partie d'un groupe qui parcourait et présentait des spectacles à travers toute l'Irlande, son père était à la tête du Slieve Foy Band avant d'ouvrir un pub, et sa mère jouait dans un groupe de musique puis l'enseigna au Gweedore Comprehensive School. Eithne a quatre frères et quatre sœurs, dont plusieurs ont formé le groupe An Clann As Dobhair en 1968, qu'ils renommèrent Clannad dans les années 1970.

En 1980, Eithne joignit Clannad, dont faisaient partie sa sœur aînée Máire, ses frères Pól et Ciarán, ainsi que ses oncles jumeaux Noel et Padraig. Eithne joua du clavier et participa aux chœurs sur leurs albums Cran Ull (1980) et Fuaim (1982). En 1982 (juste avant que Clannad ne devienne connu pour son Theme From Harry's Game), le producteur et gérant Nicky Ryan quitta Clannad et Eithne l'accompagna afin d'entamer une carrière solo.

Carrière soloModifier

Eithne, travaillant avec Nicky et sa femme Roma, enregistra deux morceaux instrumentaux en solo appelés An Ghaoth On Ghrian (« Le vent solaire ») et Miss Clare Remembers qui parurent sur l'album Touch Travel en 1984. Eithne apparut pour la première fois sous le nom « Enya » pour la composition de la musique du film The Frog Prince (en) aussi connu sous le titre de French Lesson. Elle fut par la suite approchée pour composer la musique d'un documentaire télévisé, The Celts, en 1986. La musique en résultant apparut sur son premier album solo, Enya (1987), mais n'obtient que peu de succès à l'époque. Un extrait du morceau Boadicea de cet album fut utilisé par The Fugees en 1996 dans leur titre Ready or Not, causant une brève controverse puisque le groupe n'avait ni demandé la permission d'Enya, ni donné le crédit lui revenant initialement. Ironiquement, le titre de Mario WinansI Don't Wanna Know, qui inclut un extrait de Enya et un rap de P. Diddy (et qui donne officiellement crédit aux trois artistes) est devenu le single de Enya réalisant le meilleur résultat aux États-Unis avec un no 2 au palmarès Billboard Hot 100 en 2004.

La carrière d'Enya fit une percée en décembre 1988 avec l'album Watermark sur lequel figurait le morceau Orinoco Flow(parfois connu sous le nom de son refrain « Sail Away », et non « c'est Noël » comme l'ont compris certains francophones la prenant pour une chanson de Noël. Orinoco Flow atteint le sommet des palmarès en Grande-Bretagne et 8 millions de copies en furent vendues. Trois ans plus tard, son successeur Shepherd Moons fit encore mieux avec 10 millions de copies vendues et lui procura son premier trophée Grammy dans la catégorie « Meilleur album de musique New Age ». Enya ne classe pas personnellement sa musique comme appartenant à ce genre. Elle remporta néanmoins un autre Grammy en 1995pour The Memory of Trees.

En 1997, est sorti un Best of intitulé Paint the Sky with Stars : The Best of Enya, qui contenait en outre deux nouvelles pieces. Peu après sortait aussi un coffret de trois albums, A Box of Dreams ; 1.Oceans, 2. Clouds, 3. Stars, qui regroupait la plupart de ses chansons dans un autre ordre, et contenait quelques morceaux inédits. Il lui fut offert de composer la trame sonore du film de James Cameron Titanic en 1997, mais Enya déclina l'offre. Cameron demanda par la suite au compositeur James Horner d'adopter le style d'Enya pour ses propres compositions pour le film. Le résultat était si proche des compositions d'Enya que certaines sources donnent par erreur le crédit de la musique du film à l'Irlandaise.

Après une pause de cinq ans, Enya lança A Day Without Rain en 2000, d'une durée de 34 minutes. Après les attentats du 11 septembre 2001, sa chanson Only Time (tirée de A Day Without Rain) fut utilisée en illustration sonore pour plusieurs reportages télé et radio sur les attentats. Elle n'apprécia pas initialement cet usage, spécialement quand des versions modifiées mixées avec des effets sonores provenant des attaques commencèrent à apparaître. Elle accepta cependant de faire paraître une édition spéciale de la chanson afin de recueillir des fonds pour les familles des victimes. Certains fans d'Enya, cependant, regrettent que sa musique soit pour toujours reliée aux attaques ; un exemple de ceci est l'utilisation en 2002 lors d'une apparition à Larry King Live de CNN d'images de combats en Afghanistan alors qu'Enya chantait May It Be, un morceau qui n'a rien à voir avec la guerre, ce qui ne fut pas sans attirer les plaintes de fans.

Enya, de son propre aveu, n'est pas une travailleuse prolifique quand vient le temps de composer de nouveaux titres. Par conséquent, les fans peuvent attendre jusqu'à cinq ans entre deux albums consécutifs. En septembre 2004, une nouvelle chanson, appelée Sumiregusa, fit son apparition au Japon dans le cadre d'une campagne publicitaire pour Panasonic. À plusieurs reprises, Warner Music annonça une date de sortie qui fut reportée par la suite. À la mi-2005, la dernière date annoncée était en novembre 2005. Finalement, c'est peu avant Noël 2005 que sortait son nouvel opus, Amarantine, dont une nouvelle version avec quelques bonus sortait un an plus tard.

Le 10 novembre 2008 est sorti And Winter Came... sur lequel on retrouve douze nouvelles pièces.

Le 23 novembre 2009 est sorti The Very Best of Enya. Il n'y a aucun nouveau morceau mais le CD contient une version inédite de Aniron écrite pour Le Seigneur des anneaux. En outre, le Best of se décline également en un DVD bonus où on retrouve treize clips vidéos, un documentaire et deux making of (Caribbean Blue et Only Time).

Enya aurait vendu plus de 80 millions d'albums à ce jour.

Le 20 novembre 2015, après sept ans d'absence, Enya revient avec Dark Sky Island, un nouvel album sur lequel on retrouve onze nouvelles pièces, dont deux écrites et chantées en latin, et deux autres en loxian.

Vie ActuelleModifier

On estime qu'elle a vendu 80 millions de disques et amassé une fortune de plus de 136 millions de dollars. Elle acheta un château à Killeney, en Irlande, à la fin des années 1990, où elle vit en recluse

ENYA, l'irlandaise à la voix magique

Enya (/ɛnʲə/), née Eithne Patricia Ní Bhraonáin (/ɛnʲə pˠat̪ˠrʲəciə nʲiː vɾˠiːn̪ˠaːn/ — parfois rencontré sous la forme anglicisée Enya Brennan) le  à Gaoth Dobhair (Irlande), est l'une des artistes irlandaises solo ayant vendu le plus d'albums. « Enya » est une approximation phonétique de la prononciation de « Eithne » en gaélique irlandais.

Enya peut pratiquement être considéré comme un groupe musical composé de trois personnes : Enya elle-même qui compose les musiques de chaque chanson et les interprète au chant et parfois en même temps au piano, Nicky Ryan, qui produit les albums, et Roma Ryan, qui écrit les paroles dans différentes langues, le plus souvent en anglais, en gaélique irlandais et en latin.

Après sept ans de silence, l'Irlandaise revient avec Dark Sky Island. De la chanteuse, on ne sait presque rien si ce n'est qu'elle a vendu 80 millions de disques.

C'est à l'hôtel Dorchester, vénérable institution située à un jet de pierre de Hyde Park que la chanteuse Enya se prêtait exceptionnellement à des rencontres avec la presse le mois dernier. Les portes du manoir qu'elle possède en Irlande resteraient fermées pour cette fois. Tout juste consent-elle à lever le voile sur la résidence qu'elle a acquise voici trois ans dans un village de Provence. ««Il s'agit d'un havre de paix où je peux vraiment déconnecter entre deux séjours en studio», explique-t-elle. 

Brune, mince, la voix douce, Enya - Eithne Patricia Ní Bhraonáin de son vrai nom - est, à 54 ans, bien moins connue que sa musique. Voici près de trois décennies que chacun de ses albums recueille un triomphe international (elle a vendu 80 millions de disques à ce jour). Son premier tube, Orinoco Flow, avec son refrain aussi entêtant qu'éthéré a fait d'elle une musicienne célèbre. Derrière laquelle la femme continue de se cacher avec une pudeur farouche.«Ma passion ...

J'adore

Apparition en 2017 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article