Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La pintade rose

Est-ce bien Catholique ? 

Avec un bénéfice net de 36 millions d’euros, contre 16,1 millions d’euros l’année précédente, l’Institut pour les œuvres de religion (IOR) a plus que doublé ses profits en 2016, selon le rapport annuel de la « banque du Vatican », publié lundi 12 juin.

Si les ressources confiées par les 15 000 clients sont en légère baisse (5,7 milliards d’euros – contre 5,8 milliards en 2015 – dont 3,7 milliards sur des comptes d’épargne), l’IOR a continué à réduire les dépenses opérationnelles (19,1 millions d’euros contre 23,4 millions).

À LIRE : Le pape clarifie les rôles à l’Institut pour les œuvres de religion

« Efficace activité de négociation »

Surtout, la gestion du portefeuille d’actifs a rapporté 46 millions d’euros. « Ce résultat a été obtenu grâce à une efficace activité de négociation, dans un contexte de grande volatilité des marchés et d’instabilité politique due aux résultats inattendus des principaux scrutins électoraux et à des taux d’intérêt bas », note la banque dans son rapport.

Au 31 décembre 2016, le patrimoine net de l’IOR après distribution des bénéfices s’élevait à 636,6 millions d’euros, ce qui en fait une banque de relativement petite taille, selon les normes internationales, un établissement de haute solvabilité et au profil de risque bas.

Le rapport annuel souligne aussi les efforts faits par l’IOR en matière d’organisation, avec notamment l’entrée en vigueur, le 15 octobre 2016, de la convention fiscale entre le Saint-Siège et l’Italie, qui a permis l’inscription du Vatican sur la liste blanche fiscale de la République italienne.

Nicolas Senèze, à Rome (lu dans le journal La Croix)

L'Institut pour les œuvres de religion (IOR), dit la « banque du Vatican », est la principale institution financière du Saint-Siège. Traditionnellement financée par le denier de Saint-Pierre, son président limogé en 2012 était Ettore Gotti Tedeschi. Depuis le , le français Jean-Baptiste de Franssu est le nouveau président succédant à Ernst von Freiberg.

Institut pour les œuvres de religion
en italien : Istituto per le Opere di Religione
Image illustrative de l'article Institut pour les œuvres de religion

 

 
  
  
  
  
 
 
  

L'institut est une banque privée, formellement instituée en 1942 par le pape Pie XII, avec son siège dans la cité du Vatican. L'IOR est à tort considérée comme la banque centrale du Vatican, ce rôle revient en fait à l'Administration du patrimoine du siège apostolique (APSA) et l'Autorité d'information financière.

L'IOR a été plusieurs fois au centre de scandales, pas seulement financiers, mais entre autres aussi la faillite de la Banco Ambrosiano.

Les sous et dessous du Vatican []
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article