Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de la Pintade Rose Rainbow

Le blog de la Pintade Rose Rainbow

Coups de cœur, coups de bec d'une habitante de Sant Nazer (44600)


J'étais présente à l'université d'été de l'Assemblée des Femmes []{}[]

Publié par La pintade rose sur 3 Septembre 2017, 07:07am

Catégories : #j'aime, #Femmes Femmes...

Deux jours à La Rochelle, ça nous regonfle, enfin, presque ... je puis vous l'assurer !

C'était la Réunion de Femmes militantes au sein d'associations ou de postes importants au gourvernement et de l'assemblée nationale. Notre action est suivi de faits. Ce n'est pas du bla-bla !  Peu d'hommes viennent encore, peut-être ont-ils peur du féminisme ... Dommage car s'ils s'engageaient plus, plus d'actions seraient faites.

Mais, une autre impression de malaise est remonté à la surface, j'ajouterais une grande tristesse aussi. Je ne voudrais pas tomber dans un pessimisme ... MAIS 

Je m'explique : après avoir entendu toutes les intervenantes françaises et étrangères engagées dans des combats difficiles (machiste, xénophobe, une très grande régression des droits des femmes ... ) Les extrémistes du monde entier avancent à grand pas ( Trump, la pologne, la croatie, la Turquie, l' Afrique du Nord et du sud, l'Europe s'en mêle... et j'en oublie ....... Cette mouvance grandit  !!!!!!!!!! )

Et la France dans tout ça...elle est complètement absente , nada... presque rien ! Nos politiques pour beaucoup d'entre eux ne font pas grand chose. Nous n'avons plus notre ministère mais seulement un secrétariat ... il n'y a que le fric qui compte, pour les médias aussi, puisqu' ils ne parlent presque de cela. Aucune Empathie du gouvernement, cela leur fend le cœur.

Pourquoi, les Femmes se laissent asservir par l'homme ???

J'ai un mauvais goût dans la bouche "patrie, travail et famille" on laisse la porte ouverte à toutes les religions, aux religieux....

 - la régression progresse ... nos libertés, nos droits comme le droit à l'avortement, la laïcité, le voile, le droit à l'éducation, l'égalité des salaires, la maîtrise du droit du corps des Femmes, le droit à la différence, l'universalisme....

J'accuse les hommes, l' ONU, certaines ONG, UNESCO, la Pologne, la Hongrie, les pays baltes où la régression est total. (les pays qui font parti de l'ONU empêchent les avancées sociales et amènent les autres vers le bas)

L' Europe est mal construite, mal gérée ...et mal financée !

C'est à revoir ....

 

J'étais présente à l'université d'été de l'Assemblée des Femmes []{}[]
page1image376

Association nationale créée en 1992

« Par le jour qui approche, osons un tel coup d'audace,
essayons de prendre en mains les affaires de l'Etat pour pouvoir faire ainsi à l'Etat quelque bien. »
Aristophane, L’assemblée des femmes.

Adresse au Président de la République

Texte adopté à l’unanimité le 25.08.17 à La Rochelle, par les participant.e.s à l’Université d’été de l’Assemblée des Femmes

Monsieur le Président de la République,

Alors que les enjeux des politiques publiques en matière d’égalité femmes/hommes, enfin reconnus comme des questions primordiales, avaient déclenché un réel volontarisme politique (parité, ministère dédié, création du HCEF/H, lois importantes...),

Alors que la précarisation des femmes dans notre société connaît une progression fulgurante,

Alors que la prévalence des violences à l’encontre des femmes reste très élevée (88 femmes assassinées depuis le début de l’année par leur conjoint ou compagnon),

Alors que les extrémistes de droite, par des stratégies populistes efficaces, instrumentalisent les droits des femmes et la laïcité et capitalisent une adhésion et un vote féminins importants,

Alors que les extrémistes religieux, instrumentalisant également les femmes, leurs droits et leurs corps, voient adhérer à leur idéologie des femmes en nombre, notamment dans les quartiers populaires, et poussent les autres à l’assignation à résidence communautaire,

Nous constatons, Monsieur le Président de la République, malgré vos promesses de campagne, une régression inexplicable de la politique publique en matière de droits des femmes :

  • -  Pas de ministère des droits femmes de plein droit, doté de moyens adéquats pour faire face aux enjeux sociétaux actuels, à même de peser sur les nécessaires politiques transversales,

  • -  Baisse de 27% d’un budget déjà critiqué, parce qu’il en était le plus faible - ne représentant que 0,0066 % du budget de l’État -.

    A l’issue des travaux de notre 25ème Université d’été, nous venons témoigner ici de notre inquiétude et de nos interrogations, et nous vous demandons, Monsieur le Président de la République, en cohérence avec les déclarations féministes, et le projet novateur et moderniste sur lesquels vous vous êtes engagé, d’agir pour favoriser réellement l’égalité entre les femmes et les hommes, et de poursuivre et renforcer l’action politique publique en faveur des droits des femmes. 

Et ailleurs ... il se passe cela !

En Turquie, on ne peut plus parler de féminisme car l'augmentation énorme du FEMINICIDE est de 1.400% . VOUS VOUS rendez compte 1.400 % , c'est gigantesque !

la légitimation de la violence est totalement autorisé par le gouvernement et les hommes.

En Afghanistan, c'est tout pareil, la Russie... c'est pas mieux.

Et j'en oublie, Je VOUS prie de m'excuser... respect !

les conservateurs reprennent les rênes un peu partout, insidieusement... rien ne bouge depuis 1994. C'est tout le contraire. Les attentats n'arrangent pas car la peur s'installe et les extrémistes avancent tout naturellement, la brèche s'ouvre....

 

Femmes et hommes féministes, réveillez-vous ! Levez-vous, prenez conscience de nos valeurs, il est tant de bouger et de s'unir ... avec toutes ces  associations différentes, bien cloisonnées. Cela devient urgent ... oui une grande urgence !

J'ai cru comprendre que l'assemblée des Femmes en a pris conscience et qu'elle va bouger dans ce sens, Je m'en réjouis !

la pintade rose 

ps: ces propos n'engagent que moi, cet article est écrit QUE par la pintade rose. L'assemblée des Femmes n'est en aucun cas responsable de ses propos.

J'étais présente à l'université d'été de l'Assemblée des Femmes []{}[]
J'étais présente à l'université d'été de l'Assemblée des Femmes []{}[]
J'étais présente à l'université d'été de l'Assemblée des Femmes []{}[]
J'étais présente à l'université d'été de l'Assemblée des Femmes []{}[]
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents