Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
09 Oct

Procréation par Conception Virginale ou la PMA (){}()

Publié par La pintade rose  - Catégories :  #Les Odileries, #j'aime, #femmes femmes

Ce n'est pas la découverte du siècle !

"Femmes, rassurez-vous, vous retrouvez votre pureté originelle, vous êtes l'Immaculée Conception, comme la Vierge Marie"

Je vous entends, déjà, la Pintade Rose exagère encore une fois, elle déconne complètement.

Comment ose-t-elle écrire une pareille ineptie. C'est un blasphème !

Eh oui, j'ose, je peux l'écrire et je persiste ...

La "Femme" accède à la dignité, à la pureté, par le biais incroyable "la PMA"

(je pense que vous l'avez compris le comment du pourquoi)

Je m'explique : par la PCV c'est-à-dire "la Procréation par Conception Virginale"

(l'église catholique et le culte musulman ont établi depuis des siècles ces dogmes, à savoir la toujours vierge Marie a eu une maternité virginale "sans connaître l'homme" et elle est l'immaculée conception parce que pure et pas entachée du péché originel ! )

Il en est de même pour la PMA.

La Vierge Marie était pure parce qu'elle a fondé une famille sans relation sexuelle, de ce fait, je considère que toutes les Mères sont impures.

La PMA remédie donc à cette ineptie.

Désolée pour les adorateurs de la Vierge Marie. C'est la faute de dieu et des hommes.

Voici une interrogation longtemps réprimée à savoir qu'une femme qui a ses règles est rejetée parce qu'impure. Fort de ce principe, j'en déduis que la Vierge Marie n'a jamais eu de règles.

De toute évidence, la PMA remet les choses en place, redonne de la valeur à la fondation d'une famille et valorise le rôle de la mère.

Archange Gabriel, tu vas avoir du boulot !

LPR 

 

Procréation par Conception Virginale ou la PMA (){}()

https://www.dictionnaire-juridique.com/definition/procreation-medicalement-assistee-pma.php

La "Procréation médicalement assistée" dite aussi "Assistance médicale à la procréation", est un ensemble de techniques médicales encadrées par la Loi n°2004-800 du 6 août 2004 relative à la bioéthique dont les dispositions ont été incluses dans le Code de la Santé Publique. Elle s'entend des pratiques cliniques et biologiques permettant la "Fécondation in vitro (FIV)", le transfert d'embryons et l'insémination artificielle, ainsi que toute technique d'effet équivalent permettant la procréation en dehors du processus naturel.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Conception_virginale

La conception virginale est la doctrine biblique et coranique selon laquelle Marie a conçu le Christ tout en restant vierge.

L'expression est moins fréquente, mais souvent équivalent à la naissance virginale ; l'idée que la virginité de Marie a été préservée lors de la naissance de Jésus, et qui vient de l'Évangile de Matthieu 1:25 (ce qui dit que son mari n'a pas eu des relations sexuelles avec Marie au cours de sa grossesse : Mais il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.) Et souvent, l'expression naissance d'une vierge comprend à la fois la conception et la naissance.

Les orthodoxes et les catholiques étendent cette notion avec la virginité perpétuelle de Marie (virginité miraculeusement conservée après la naissance de Jésus), non retenue par certaines Églises d'orient et les protestants.

Il faut distinguer cette doctrine du dogme catholique de l'immaculée conception, selon lequel Marie a été préservée du péché originel.

La conception virginale et naissance virginale sont des croyances communes aux chrétiens et aux musulmans, même si tous ne l'interprètent pas littéralement.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9ch%C3%A9_originel

Le péché originel est une doctrine de la théologie chrétienne qui décrit l'état dégradé de l'humanité depuis la Chute, c'est-à-dire la désobéissance d'Adam et Ève, premiers êtres humains créés par Dieu qui, selon le Livre de la Genèse, mangent le fruit défendu de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Elle affirme que la nature humaine a été blessée ou corrompue par cette faute originelle et que tout être humain connaît depuis une tendance à commettre le mal. On parle parfois de « premier péché », « péché d'Adam » ou encore « péché de nos premiers parents ».

Cette doctrine, extrêmement débattue depuis ses origines, a toutefois pris des formes bien distinctes dans les différentes confessions chrétiennes, et le péché originel est décrit de différentes façons, depuis une simple déficience, ou une tendance au péché qui exclut toute idée de culpabilité a priori, jusqu'à l'idée d'une nature totalement corrompue et d'une véritable culpabilité collective. Ces conceptions différentes du péché originel induisent des différences notables dans la théologie du salut, notamment en ce qui concerne le libre arbitre et la grâce.

L'expression « péché originel » ne figure nulle part dans la Bible, mais la doctrine du péché originel s'appuie sur plusieurs passages de l'Écriture : les chapitres 2 (versets 16 et 17) et 3 du Livre de la Genèse, les épîtres de Paul aux Romains (5:12-21) et aux Corinthiens (1 Co 15:22), ainsi qu'un passage du Psaume 51. Le premier exposé systématique qui en a été proposé, et à partir de l'interprétation duquel les controverses se sont déployées, est celui d'Augustin d'Hippone au ive siècle.

C'est aussi un problème auquel se sont affrontés divers penseurs de la philosophie occidentale, et une source d'inspiration importante pour les auteurs et les artistes.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Immacul%C3%A9e_Conception

L'Immaculée Conception est une manière de désigner la Vierge Marie « sans tache » (latin : macula), c'est-à-dire sans péché, et également une fête de l'Église catholique, à l'occasion de laquelle ce mystère est célébré. Cette désignation renvoie à l'un des dogmes catholiques, la conception immaculée de Marie, qui précise que Marie, depuis sa conception dans le sein de sa mère, n'a pas été entachée par le péché originel et, contrairement au reste de l'humanité, n'a jamais eu besoin de purification ou de conversion.

L'« Immaculée Conception » ne concerne que la conception de Marie elle-même, et non pas celle de Jésus-Christ.

La proclamation de ce dogme par le pape Pie IX en 1854 est le fruit d'une lente évolution dans l’Église catholique. La fête de la Conception de la Vierge est célébrée en Orient au viiie siècle, elle arrive en Occident autour du xe siècle et se répand progressivement en Europe. Un débat théologique s'ensuit entre des théologiens de différents ordres. Les uns et les autres s'appuient sur les Pères de l’Église qui dès les premiers siècles avaient évoqué cette croyance. Le débat se développe à partir du xive siècle et s'étend jusqu'au xviiie siècle avec des prises de position de plus en plus répétées des papes, qui tout en encourageant les fidèles à célébrer la fête de l'Immaculée Conception se refusent toujours à en prononcer le dogme. Pie IX, après avoir consulté l'ensemble des évêques catholiques ainsi que des commissions de théologiens, définit ce dogme de manière solennelle le , par la bulle Ineffabilis Deus

La fête de l'Immaculée Conception est liturgiquement fixée au 8 décembre, et celle de la naissance de Marie au 8 septembre.

Commenter cet article

Archives

À propos

Coups de cœur, coups de bec d'une habitante de Sant Nazer (44600)