Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Oct

Les boulots qui ne servent à rien §§§

Publié par La pintade rose

Ou les Bullshit jobs (en anglais) c’est plus valorisant.

S’ennuyer au bureau, se sentir inutile, être payé à rien faire et culpabiliser… Dans le monde du travail moderne, les métiers à la con se multiplient et les salariés en souffrent.

 

Comme aussi, être payé pour faire la queue.
 
Les tennismen ont une prime de présence, même quand ils abandonnent avant le premier tour.
 
Dans le secteur des services (consulting, management, RH, communication....
 
 
 
9% de chômeurs ; 90% de gens qui se plaignent de leur boulot. 0,7% de mecs qui vivent de leur pratique artistique et se la pètent grave. Et 0,3% de gens qui touchent de l’argent pour ne rien faire du tout, soit parce que l’administration a bugué sur leur cas, soit parce qu’ils ont le cul bordé de nouilles, soit parce qu’on a oublié dans leur entreprise jusqu’à leur existence – à part quand il s’agit de rédiger les fiches de paie. Heureux hommes.
 
La NASA peut te payer pour rester allonger

Que se passe-t-il chez un corps qui demeure allongé pendant de très longues périodes ? Voilà une question qui intéresse au premier chef la NASA dans l’idée d’envoyer des humains très très loin en les plaçant dans un sommeil artificiel. Et pour obtenir un embryon de réponse, les chercheurs de l’agence spatiale organisent souvent des tests et recherchent pour ce faire des cobayes. En France, un programmé équivalent a été réalisé : les cobayes devaient rester allongés 60 jours et touchaient 15.000 euros. 

Le Français le plus heureux du monde

En 2017, Vice interviewait Kevin, 33 ans. Le job de Kevin consiste à superviser les activités internationales de son entreprise – en réalité, cela revient à se rendre sur deux ou trois salons par an, soit au total pendant deux semaines en cumulé, pour vendre des trucs. La filiale française a été abandonnée par le Siège et personne ne se soucie de ce qu’il fout. Il ne fout donc rien. Comme son supérieur est dans le même cas et les autres employés aussi, c’est un peu la grande foire au n’imp : on mate des séries, on discute… Tout sauf du travail. Et il touche 40.000 balles par an en plus des tickets resto pour ça. Le rêve.

 
Les boulots qui ne servent à rien §§§

Essentiellement, c’est un travail que la personne qui le fait juge inutile ou un travail qui ne produit rien. C’est un travail dont la disparition pourrait même légèrement améliorer le monde. Mais la personne qui le fait ne peut pas l’admettre, et c’est pourquoi je parle de bullshit. Bref, c’est quand on prétend que ce qu’on fait a une valeur, mais que ce n’est pas le cas.

Il y a beaucoup de facteurs à l’origine de cette situation étrange et absurde. L’un d’eux, c’est la philosophie générale voulant que le travail — quel qu’il soit — soit toujours bon. L’unique point sur lequel s’entendent la droite et la gauche, c’est que la création d’emplois est la solution aux problèmes. Les politiciens ne disent pas qu’il faut de « bons » emplois qui servent réellement à quelque chose. Quand un conservateur dit qu’il faut réduire les impôts des créateurs d’emplois, il ne dit rien du genre d’emploi qu’il veut créer. Et quand la gauche dit qu’il faut créer des emplois pour aider les personnes prêtes à travailler sans relâche, qu’en est-il des personnes prêtes à travailler modérément ? Pourquoi on ne les aide pas, elles aussi ?

Les humains se trouvent des occupations. On ne sait juste pas encore en quoi ça pourrait consister parce qu’on n’a pas assez de temps libre pour y réfléchir. Pourquoi est-ce que les gens pensent qu’il est mauvais de se débarrasser des tâches inutiles ? Dans un système efficace, on devrait plutôt se dire : « Il y a moins de travail nécessaire, on a suffisamment de ressources, alors on répartit équitablement le travail nécessaire et on trouve un moyen de distribuer les ressources aux gens. »
 
Personnellement, c’est ce qui m’a causé le plus grand choc au cours des recherches. Trouver un économiste qui s’était intéressé à cette question et avait essayé d’expliquer ce phénomène, il y en a quelques-uns. Plusieurs étaient de gauche, mais d’autres non. Ils en viennent tous à la même conclusion : plus le travail qu’on fait a de bénéfices pour la société, moins on reçoit en compensation. Et également en dignité, en respect et en bénéfices autres. C’est incroyable. Et il y a peu d’exceptions. Les médecins, bien sûr, en sont la principale. Il sont effectivement bien payés et leur travail a des bénéfices pour la société.
 
Les boulots qui ne servent à rien §§§
Commenter cet article

Archives

À propos

Coups de cœur, coups de bec d'une habitante de Sant Nazer (44600)