Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de la Pintade Rose Rainbow

Le blog de la Pintade Rose Rainbow

Coups de cœur, coups de bec d'une habitante de Sant Nazer (44600)


Il est anormal que cela continue encore §§§

Publié par La pintade rose sur 15 Décembre 2019, 15:20pm

Catégories : #Les Odileries, #je n'aime pas

Il est anormal que depuis 38 ans, les restos du coeur existent encore avec les mêmes besoins ...

Il est anormal que les femmes qui travaillent pour le même job n'ont pas le même salaire que les hommes ...

Il est anormal que les gilets jaunes se battent depuis des mois pour un meilleur niveau de vie ...

Il est anormal que les policiers descendent dans la rue pour de meilleures conditions de travail

Il est anormal que les retraité-es descendent dans la rue pour une retraite plus décente, etc ...

J'en oublie malheureusement !

Il est anormal que depuis 38 ans qu'il y ait encore les mêmes revendications 

Il est anormal que les politiques n'arrivent pas enrayer ces différentes crises ...

Ce serait pour toutes ces raisons comme celles des restos du cœur pour des missions  sociales visant à l'insertion socio-professionnelle :

  • Aide alimentaire
  • Les Restos Bébés du Cœur
  • Logement & hébergement
  • Emploi [Ateliers et chantiers et Soutien à la recherche d'emploi]
  • Aide aux gens de la rue
  • Ateliers de français et d'accompagnement scolaire
  • Accès à Internet accompagné
  • Accès aux droits et à la justice
  • Conseil budgétaire et microcrédit
  • Culture, loisirs et départs en vacances
  • Accès à la santé
  • Aide aux SDF
  • Autres services d'aide à la personne : vestiaire, coiffure, etc.

En quarante ans le niveau de vie des Français s'est considérablement assombri de 46% en 1979 à 24% en 2019. C'est une baisse conséquente, de plus, depuis la crise de 2008, il est en stagnation. 
La moitié de la population s'imposent régulièrement des restrictions sur certains postes de leur budget.

Par ailleurs, les évolutions de l’emploi (précarisation, robotisation…), qui touchent davantage les foyers pauvres, expliquent notamment ces écarts. Ils estiment, par exemple, qu’un ménage aux revenus intermédiaires sur 6 occupe un emploi qui risque de disparaître dans les prochaines années. Cette incertitude professionnelle intervient dans un contexte où le coût de la vie progresse rapidement, tiré notamment par l'envolée du prix des logements. Désormais, la classe moyenne dédie un tiers de ses revenus aux dépenses de logement, contre un quart seulement dans les années 90.

 

EVOLUTION DES PRIX MOYENS DEPUIS 1900

 
 
  Prix en Euros
    1900 1920 1930 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 2013
Pain kg 0.001 0.002 0.003 0.005 0.09 0.31 0.93 1.6 1.91 2.44 2.58
Baguette de pain 1         0.05 0.04 0.25 0.48 0.64 0.85 0.87
Bouf kg 0.003 0.022 0.044 0.819 1.68 3.35 8.08 13.97 15.71 21.38 23.62
Lait frais pasteurisé litre 0 0.001 0.003 0.056 0.1 0.14 0.38 0.82 0.93 1.24 1.24
Beurre pasteurisé kg 0.005 0.025 0.037 0.98 1.45 1.82 3.6 5.54 5.6 6.48 6.64
Huile d'arachide litre 0.002 0.013 0.014 0.451 0.4 0.51 1.18 2.06 1.61 2 2.2
Oufs 12 0.002 0.011 0.016 0.348 0.44 0.55 1.18 1.93 2.16 2.53 2.67
Sucre en morceaux kg 0.002 0.006 0.006 0.159 0.18 0.24 0.58 1.02 1.27 1.36 1.31
Vin rouge de table 11° litre 0.001 0.003 0.004 0.109 0.22 0.28 0.58 1.19 1.22 1.89 2.15
Essence litre           0.18 0.52 0.84 1.18 1.46 1.55
Place de cinéma 1         0.28 0.95 2.45        
Cigarette gauloise bleues 20         0.19 0.23 0.41        
Journal quotidien 1 0 0 0 0.015 0.04

Il est anormal qu'il existe ce genre d'association !

Il est anormal que Vincent Lindon lance des appels comme celui-ci dessous depuis des années :
 Publié le 1 déc. 2019 à 23h05 - Mis à jour le 2 déc. 2019 à 11h49

Dans la rue, on m'arrête souvent. « Oh, je vous adore ! Merci pour ce que vous êtes, merci pour ce que vous faites. » Ils s'adressent sans doute au maître-nageur de « Welcome » qui vient en aide aux migrants. A moins qu'ils ne parlent au vigile de  « La loi du marché »indigné par la façon dont on traite les précaires. Ou peut-être au syndicaliste de  « En guerre », qui finit par s'immoler par le feu, sacrifice ultime sur l'autel de l'inégalité.

Les passants aussi me donnent le beau rôle : je ne suis aucun de ces héros, mais j'ai choisi de les incarner. Parfois, il s'ensuit un dialogue. J'écoute ces récits de vies souvent difficiles, invivables, même si je sais qu'ils s'adressent plus à mes personnages qu'à moi-même. Problèmes d'accès aux soins médicaux, de scolarisation des enfants, d'hébergement des personnes âgées, d'hébergement tout court, d'emploi, de tout, partout. Toujours, le même sentiment, celui d'un abandon extrême, sournois, toujours contesté mais toujours plus tangible, : qu'est devenu l'Etat puissant et protecteur d'antan ? Qu'est-il arrivé au service public, jadis objet de fierté, aujourd'hui ruiné, rogné, raillé ? Ses activités rentables ont été privatisées. Ainsi le gaz, l'eau, le rail, le téléphone, les autoroutes ont-ils été, partiellement ou en totalité, vendus à l'encan...

et la suite sur le lien qui suit :

https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/ledito-contrepoint-de-vincent-lindon-1152817

Malgré les grèves de fin d'année et la nouvelle année qui devrait être synonyme de bonnes résolutions, mon souhait serait que tout cela change. Comme j'aimerais que nos politiques, gouvernant-es et responsables puissent changer les choses

À vous de choisir les résolutions et souhaits qui vous correspondent le mieux
LPR
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents